LES MARCHES

 

L’alcool éthylique dispose de deux grands débouchés :

  • Les marchés de l’alcool « dits traditionnels » : ils couvrent le secteur des boissons, où son nom se suffit à lui-même, et bien d’autres usages ou marchés dans le secteur alimentaire, la parachimie, la pharmacie, la cosmétologie ou l’industrie par exemple.
  • Le marché des carburants, où le terme consacré est celui de « bioéthanol ».

En France, les parts des différents marchés sont les suivantes :

 

Parts de Marchés

 

Les principaux usages de l’éthanol font appel à 5 fonctions attendues :

  • Comme ingrédient de produits alimentaires et pharmaceutiques, cosmétologiques,
  • Comme solvant,
  • Comme biocide
  • Comme matière première de la chimie, de la pharmacie…,
  • Comme combustible.

1/ Alimentaire (alcool surfin)

La fabrication de boissons spiritueuses est le premier marché de l’alcool à usage alimentaire ; citons notamment le gin, la vodka,...
Cela ne comprend pas les productions d’alcool d’origine vinique. L’oxydation de l’alcool éthylique sert aussi à produire du vinaigre, grâce à des microorganismes acétobacter. Les réactions sont conduites dans des fermenteurs. L’alcool entre aussi dans les préparations culinaires.

 

2/ Chimie / parachimie (alcool brut)

L’éthanol sert de réactif chimique ou d’intermédiaire de synthèse pour produire d’autres molécules comme par exemple, des esters (acétate, acrylate, phtalate), des éthylamines.

 

En parachimie, il entre dans la fabrication ou la composition des peintures, des encres, des explosifs.
Les encres à l’eau consommées sur des supports non absorbants (métaux, plastiques) peuvent contenir jusqu’à 15 % d’éthanol. Selon l’UNGDA, 30 % des encres contiennent des solvants, et pour la moitié d’entre elles, ce pourrait être de l’éthanol.

 

3/ Pharmacie (alcool surfin déshydraté)

L’éthanol est utilisé dans l’industrie pharmaceutique comme milieu de réaction, comme agent d’extraction, comme agent de nettoyage.
Il l’est aussi comme solvant, pour la fabrication d’antibiotiques, de vaccins, de tablettes, comprimés et vitamines. Les caractéristiques physico-chimiques de l’éthanol en font un excellent support de médicaments incluant les traitements contre la toux ou les décongestifs.

 

L’alcool pharmaceutique est surtout connu pour son caractère désinfectant, qu’il soit présent sous forme liquide ou de gel.

 

4/ Cosmétologie et parfumerie (alcool surfin déshydraté)

L’éthanol est également utilisé dans de nombreux déodorants, lotions, savons, nettoyants liquides et shampoings. Pour certaines utilisations en parfumerie : atomiseurs, laques capillaires, il est nécessaire d’utiliser de l’alcool surfin déshydraté.

 

5/ Produits domestiques

De très nombreux produits domestiques incorporent de l’éthanol comme :

  • Les lessives liquides
  • Les liquides lave vitres contiendraient de 2 à 20 % d’alcool selon les produits.
  • Désinfectants et désodorisants : de très nombreux produits de nettoyage contiennent de l’éthanol. Une bouteille de spray désinfectant du ménage peut contenir jusqu’à 80 % d’éthanol
  • L’alcool ménager supérieur sèche sans essuyage. Il peut servir, avec les précautions d’usage, pour nettoyer les miroirs et les vitres, les touches de piano, le cristal, les bijoux en or et en argent, des objets en plastique.

6/ Combustible

L’alcool à brûler sert de combustible pour lampes à alcool, réchauds à fondue et chauffe-plats.... Depuis peu, le marché des cheminées d’agrément au bioéthanol se développe et crée une demande nouvelle pour de l’éthanol combustible.

 

Haut de Page


 

Haut de Page